Symphonique

Orchestre Philharmonique Royal de Liège

Quand, en 1931, Rachmaninov, devenu citoyen américain, rend hommage à Paganini et au fameux thème du 24e Caprice… le piano, nerveux, primesautier, « diabolique » comme il se doit, s'épanche parfois, comme dans la très « hollywoodienne » 18e variation… ou se fait sourdement tragique en citant  le motif fatidique du Dies Irae, l'obsession de toujours de ce pessimiste impénitent qu'était resté le grand pianiste-compositeur russe.
La partition orientaliste la plus « sexy » de la musique française se fait inexplicablement rare au concert. Saisissons donc l'occasion, comme le fit Stravinski à l'époque de la création (1911), de nous laisser ensorceler par cette Tragédie de Salomé, son incroyable opulence orchestrale, ses rythmes barbares, ses lascives mélopées…

Photo : Pierre Remacle
bouton-reservation
Vendredi 21 avril 2017, 20h
Grande Salle

Durée
1h05 avec entracte

Tarifs
30€ / 28€ (Orch.)
24€ / 22€ (Balcon)
20€ (Paradis)
4€*
*- 26 ans, demandeurs d’emploi

John Neschling : Direction 
Andrew Tyson : Piano 


 
Piotr Ilitch Tchaïkovski :
Hamlet, Ouverture-fantaisie

Serge Rachmaninov :
Rhapsodie sur un thème de Paganini

Florent Schmitt :
La Tragédie de Salomé




+
Introduction à l’œuvre

19h – Salon Claude Lefebvre
Entrée libre
En partenariat avec le Cercle lyrique de Metz.
  Haut