Jazz

Avishai Cohen's Jazz Free

Né en Israël dans une famille de musiciens, Avishai Cohen a très tôt étudié le piano. À 14 ans, fasciné par Jaco Pastorius, il s'est mis à la basse électrique. En 1992, à 22 ans, il décide d'aller s'installer à New York où il s'inscrit à la New School for Jazz and Contemporary Music, se retrouvant sur les mêmes bancs qu'un jeune pianiste, Brad Mehldau. La première année à New York a été la plus difficile de sa vie : il joue alors de la basse dans les rues, les métros et les parcs. Il finit par jouer régulièrement dans un orchestre latino. Et c'est le pianiste Danilo Pérez qui le repère le premier. Puis un autre pianiste l'appelle : Chick Corea, avec qui il restera cinq ans (sextet Origin).

Avishai Cohen a été aussi le partenaire de Bobby McFerrin, Herbie Hancock, Roy Hargrove, etc. mais c'est en 2005, avec son propre trio que son nom passe au premier plan. Contrebassiste et avant tout compositeur, son travail sur ses racines, son histoire et ses métissages, est devenu au fil du temps de plus en plus profond, dense et émouvant. Inspirée des musiques d'Europe de l'Est, d'Espagne, du Maghreb, du Moyen-Orient et des standards du jazz américain, sa musique parle de la vie, de l'amour, de la jeunesse, de la liberté… Avishai Cohen revient cette fois à l'Arsenal avec une toute nouvelle formation (disque à paraître en novembre 2017 chez Sony Music) - formation qu'il dirigera depuis sa fidèle contrebasse - avec un son plus groove et toujours une multitude d'influences.

Photo : Andreas Terlaak
bouton-reservation
Jeudi 23 mars 2017, 20h
Grande Salle

Durée
1h30

Tarifs




30 / 26 / 10* €
*- 26 ans, demandeurs d’emploi


Avishai Cohen : acoustic bass, fender rhodes, vocals
Elyasaf Bishari : oud, bass guitar, vocals
Itamar Doari : percussion, vocals
Yael Shapira : acoustic / electric cello, vocals
  Haut