Musique nouvelle

Zad Moultaka

UM, souverain moteur de toute chose

UM est une méditation sonore s'inspirant du Livre des Morts tibétain et des rituels bouddhistes ; elle explore la notion de sacré dans nos sociétés modernes. Six chanteurs, entourés d'instruments et de haut-parleurs, tissent des liens entre les extrêmes du spectre sonore, infra graves et ultra aigus. Ils semblent chercher, à travers ces strates, la place de l'homme. UM, en quête d'un espace intérieur, fonctionne alors comme une série de mantras, phonèmes empruntés à notre société de consommation, qui en constitue une critique acerbe, déplorant notre rapport perdu au sacré. Zad Moultaka le propose : « Les moines bouddhistes creusent dans les profondeurs de la matière vocale pour faire apparaître ce qu'elle a de plus transparent, les harmoniques aiguës. Elles surgissent comme miraculeusement pour nous rappeler que le visible et le caché, le matériel et le spirituel se côtoient et sont de même nature. Selon Aristote Dieu est le premier moteur (non mu), le souverain moteur de toute chose. Et si on suivait ce principe à la lettre ? Le moteur… dans le sens le plus mécanique… ».

Dans le cadre du Festival Passages.

Zad Moultaka est en résidence à la Cité musicale - Metz dans le cadre du dispositif des compositeurs associés dans les scènes pluridisciplinaires du Ministère de la culture et de la Sacem.
 
Commande et coproduction : Ircam, Ars Nova ensemble instrumental et Festival Ile-de-France. Avec le soutien du Fonds franco-allemand pour la musique contemporaine / Impuls neue Musik.
 
Un concert présenté dans le cadre de Bérénice, réseau d'acteurs culturels et sociaux en Grande Région pour lutter contre les discriminations.

  
bouton-reservation
Mercredi 10 mai 2017, 20h
Grande Salle

Durée
1h

Tarifs
20€ / 15€ / 10€

Placement libre

Zad Moultaka : composition
Ars Nova ensemble instrumental
Philippe Nahon : direction
Neue Vocalsolisten de Stuttgart


 
  Haut