Baroque

Récréations à trois voix

Les discours enchantés

La récréation, d'après les dictionnaires, est un moment de détente après un travail ou une activité d'apprentissage. Mais au Moyen Âge, outre son sens de « re-créer » les forces de travail et de concentration, ce terme signifie « ranimer » et dérive des latins recreatio et recreo, qui évoquent à la fois la réparation et la restauration de quelque chose qui avait disparu. C'est ce sens qui, le premier, est utilisé dans la langue française (xiiie siècle) pour suggérer le rétablissement, la guérison et le réconfort. J. S. Bach ne s'y est pas trompé, lorsque sur la page de garde du Concerto Italien et de l'Ouverture à la Française pour clavecin (qu'il intitule modestement « Deuxième partie des Exercices pour clavier »), il destine ces oeuvres à la « récréation de l'esprit des amateurs » – donc au réconfort de ceux qui « aiment » la musique. Ce sont ces re-créations, bien plus que de simples divertissements, qui seront évoquées dans ce programme.

Concert organisé dans le cadre de la Journée Européenne de Musique Ancienne.
L'Arsenal / Cité musicale-Metz est membre du Rema.

© 
Bin Liu
bouton-reservation
Mercredi 21 mars 2018, 20h
Salle de l´Esplanade

Durée
1h20

Tarifs
15/8* €
* -26 ans, demandeurs d'emploi

Placement libre
Jean-Pierre Pinet : traverso
Florence Stroesser : violon
Michel Igisch : viole de gambe
Vincent Bernhardt : clavecin



Hotteterre
Quatrième sonate extraite des Sonates en trio pour les flûtes traversières et à bec, violon, hautbois, Op. 3

D'Anglebert
Prélude et Passacaille d'Armide de M. de Lully, extraits de la Suite en sol mineur des Pièces de clavecin

Leclair
Deuxième Récréation de musique, Op. 8

Bach
Sonate pour flûte, violon et continuo en ré majeur, d'après la Sonate pour viole de gambe et clavecin bwv 1028

Telemann
Sixième Quatuor en mi mineur, extrait des Nouveaux quatuors en 6 suites
  Haut