Symphonique

Orchestre national de Lorraine

La Symphonie du Nouveau Monde

Servie par l'archet de feu de Pablo de Sarasate, la Symphonie espagnole fit un triomphe lors de sa création en 1875. Aujourd'hui, au-delà des couleurs exotiques qui avaient tant enflammé les auditeurs de l'époque, l'oeuvre enchante toujours par sa fraicheur d'inspiration, sa franche luminosité, son exubérance maitrisée, si « française » au fond…
Si l'Espagne et ses sortilèges représentèrent une sorte d'eldorado pour les musiciens français de la fin du XIXe siècle et au-delà, un tout autre horizon s'ouvre en 1893 avec la dernière symphonie de Dvorák, composée lors de son séjour aux États-Unis. Par l'immensité des nouveaux paysages qu'elle évoquait, son hommage au negro-spiritual, la tonalité « messianique » de son Finale, la Symphonie du Nouveau Monde allait révéler aux américains eux-mêmes leur propre pays, et enthousiasmer la planète entière.
 
bouton-reservation
Vendredi 14 octobre 2016, 20h
Grande Salle

Durée
1h15 avec entracte

Tarifs
30€ / 28€ (Orch.)
24€ / 22€ (Balcon)
20€ (Paradis)
4€*
* - 26 ans, demandeurs d'emploi

Jacques Mercier :
Direction

Suyeon Kim :
Violon



Édouard Lalo :
Symphonie espagnole

Antonin DvoŘák :
Symphonie n°9 « Du Nouveau Monde »

Emmanuel Chabrier
España
  Haut