Symphonique

Orchestre national de Lorraine

Synesthésie
Musique et peinture

Entre l'oeil et l'oreille, les arts visuels et la musique, la relation, déjà ancienne, trouva à s'illustrer au XXe siècle, dans des oeuvres aux esthétiques très variées. On comparera ainsi les rudes mais jubilatoires sonorités « cubistes » d'Intégrales de Varèse (1924, déjà…) à la vision lumineuse mais aussi très vivante de Bohuslav Martinu dans ses belles Fresques de Piero della Francesca (1955).

Qu'une simple « promenade » à travers une exposition aboutisse à la plus saisissante galerie de portraits musicaux jamais imaginée, dévoilant du même coup l'universelle singularité de l'âme russe : c'est le miracle des Tableaux d'une Exposition de Moussorgski (1874), que Ravel paracheva de sa propre magie orchestrale.

Dans le cadre du Festival La couleur des sons.​

Collaboration Orchestre national de Lorraine/Arsenal/Centre Pompidou-Metz.

Photo : Clay McLachlan Claypix

bouton-reservation
Dimanche 27 novembre 2016, 16h
Grande Salle

Durée
1h35 avec entracte

Tarifs
30€ / 28€ (Orch.)
24€ / 22€ (Balcon)
20€ (Paradis)
4€*
* - 26 ans, demandeurs d'emploi

Bruno Ferrandis :
Direction 


Bohuslav Martinu :
Les Fresques de Piero della Francesca

Edgard Varèse :
Intégrales

Modest Moussorgski :
Tableaux d’une exposition
(Orch. M. Ravel)
  Haut