Musiques du monde / Jazz

Naïssam Jalal & Rhythms of Resistance

Almot Wala Almazala

Almot Wala Almazala, « la mort plutôt que l'humiliation », est un des slogans de la révolte syrienne du printemps 2011. Une phrase d'une force inouïe qui traduit à la perfection la détermination qu'on retrouve dans la volonté de la flûtiste Naïssam Jalal de porter aux nues les vertus de la résistance. Celle qui défend la liberté, l'amour et la beauté face à l'extrême violence de ce monde. Après des études de flûte traversière classique, la jeune musicienne en quête de ses racines quitte Paris pour découvrir la Syrie. Elle y étudie le nay, flûte oblique originaire d'Asie centrale perfectionnée par le monde arabe, joue avec le grand jazzman égyptien Fathy Salama et se nourrit du courage de son peuple opprimé et assiégé.

De retour en France et après des incartades remarquées du côté du rap, du jazz contemporain, du tango ou encore de l'afro-beat, Naïssam Jalal fonde le cosmopolite ensemble Rhythms of Resistance en 2011. Almot Wala Almazala, c'est aussi le titre du second album du quintet franco-maroco-germano-syrien. Dix mains au service d'une même passion du rythme et de l'improvisation ; un hommage vibrant entraînant jazz, musiques savantes, européennes et orientales dans un même élan.



Dans le cadre de Bérénice, un réseau d'acteurs culturels et sociaux en Grande Région pour lutter contre les discriminations.

    


© Emanu el Rojas
bouton-reservation
Jeudi 14 décembre 2017, 20h
Salle de l’Esplanade

Durée
1h30

Tarifs
24/20/8* €
* - de 26 ans, demandeurs d’emploi

Placement libre

Naïssam Jalal : composition, flûte, nay
Mehdi Chaïb : saxophones ténor
et soprano, percussions
Karsten Hochapfel : guitare, violoncelle
Zacharie Abraham : contrebasse
Arnaud Dolmen : percussions
  Haut