Conférence

Mikhaïl Rudy

Chagall et la musique

« Marc Chagall aimait écouter de la musique pendant qu'il peignait. Dans ses tableaux, on retrouve constamment des personnages de musiciens : un violoniste perché sur un toit, des anges brandissant des trompettes ou encore des orchestres de klezmer jouant pour un mariage juif.
J'ai eu le privilège de connaitre Chagall les dernières années de sa longue vie (il est mort à 97 ans après avoir travaillé dans son atelier toute la journée). Je connaissais ses goûts musicaux : Mozart avant tout, mais aussi Debussy et Tchaïkovski, Ravel et Stravinsky. Toute sa passion pour la musique s'est cristallisée dans son chef d'oeuvre qu'est le plafond de l'Opéra de Paris, où il a peint les personnages issus des oeuvres de ses quatorze compositeurs de prédilection.
J'ai eu envie d'animer les personnages du plafond de l'Opéra, de les voir valser sur la musique de Ravel, de faire s'envoler les amants de Tristan et Yseult de Wagner vers leur amour absolu, ou encore de faire briller les mille couleurs de feu d'artifice de Debussy au son de mon piano. Et c'est pour cela que j'ai réalisé ce film d'animation, en utilisant la version définitive et les esquisses préparatoires, souvent inédites, du plafond de l'Opéra Garnier. La famille Chagall m'a beaucoup encouragé, a mis généreusement à ma disposition ces esquisses extraordinaires et je les remercie du fond de mon coeur.
Je suis  très heureux qu'une des toutes premières représentations et la première en région parisienne ait lieu à la Maison de la Musique de Nanterre, une salle qui m'est devenue très chère.       
Chagall, poète et mystique a expliqué dans son texte pour l'inauguration du plafond, il y a exactement 50 ans, que pour lui le message de cette oeuvre est un message d'Amour.
Je voudrais réaliser le voeu du Maitre dans ce spectacle, au travers du mariage entre la musique et la peinture ».

Mikhail Rudy

Dans le cadre du Festival La couleur des sons.
Mercredi 23 novembre 2016, 18h30
Salon Claude Lefebvre

Entrée libre

ATTENTION !
La conférence est remplacée par une rencontre-débat à la suite du récital de Mikhail Rudy le jeudi 24 nov.
  Haut