Conférence

Le soufi et la danse

par Manijeh Nouri Ortega

La danse, le tournoiement et l'écoute font partie des rituels de certaines branches de la mystique en Orient. Raqs, la danse est la conséquence de Samâ', l'écoute d'une voie céleste. La joie créée dans le coeur par cette écoute met le corps en mouvement. L'extase, déchirer et mettre en pièce sa robe et fouler les pieds suivent le tournoiement du corps. Aujourd'hui associée essentiellement à la voie de Mowlana Jalâl ud-Din Balkhi-Rumi, cette danse des derviches, est un emblème de la spiritualité musulmane. Exposer les origines, l'histoire et la pratique de cette danse, en s'appuyant sur les textes persans, en particulier sur la poésie soufie de Rumi est l'ambition de cette conférence.
Manijeh Nouri était enseignante en langue et littérature persanes à l'Institut Catholique de Toulouse. Traductrice littéraire, elle a publié Le langage des oiseaux de ‘Attâr, le sens de l'amour chez Rumi, ainsi que Coeur et Beauté ou le Livre des amoureux.
 
En partenariat avec Diwan en Lorraine.

Dans le cadre du Festival Passages.

Une conférence présentée dans le cadre de Bérénice, réseau d'acteurs culturels et sociaux en Grande Région pour lutter contre les discriminations.

   
Samedi 6 mai 2017, 16h
Salon Claude Lefebvre

Entrée libre

En lien avec le concert 
Noureddine Khourchid
et les Derviches tourneurs de Damas

Sam. 6 mai 2017, 20h
  Haut