Piano

Jean-Efflam Bavouzet

Récital de piano
Il faut entendre Jean-Efflam Bavouzet dans une sonate de Haydn. Un sens aigu, « visuel », du détail allié à une conception d'ensemble merveilleusement libre et vagabonde...
Le pianiste français a par ailleurs choisi deux oeuvres de Schumann relativement peu fréquentées : l'éblouissant Carnaval de Vienne et la fascinante Sonate en fa mineur (dans sa version dite Concert sans orchestre), dont l'Andantino (sur un thème de Clara Schumann) représente sans doute l'hommage musical le plus bouleversant que le compositeur ait jamais adressée à sa bien-aimée. On retrouvera enfin le grand praticien des répertoires du xxe siècle dans la brève et fulgurante, mais non moins rêveuse, Sonate n°3 de Prokofiev.

© B. Ealovega
bouton-reservation
Mardi 30 janvier 2018, 20h
Salle de l’Esplanade

Durée
1h15 environ

Tarifs
32/28/8* €
* - de 26 ans, demandeurs d'emploi

HAYDN
Sonate en Lab majeur n°31 Hob XVI/46
Allegro moderato
Adagio (cadence Bavouzet)
Presto
 
SCHUMANN
Sonate n°3 en fa mineur op.14 « Concerto sans orchestre »
Allegro brillante
Scherzo. molto commodo
Andantino quasi variazioni
Prestissimo possibile 
 
RAVEL
Extraits des « Miroirs »
Une barque sur l'océan
Alborada del Gracioso

 
DEBUSSY
Balade slave
Nocturne
Danse.
Tarentelle styrienne
 
PROKOFIEV
Sonate n°3, op.28 (d'après des vieux cahiers) 
  Haut