Baroque

Erlebach : Sonates pour violon & viole de gambe

L'Achéron &
François Joubert-Caillet

L'ensemble L'Achéron, en résidence à l'Arsenal pour la seconde saison consécutive, nous fait découvrir comme à son habitude un pan moins connu de l'histoire de la  musique. Après nous avoir menés en octobre sur les traces d'Orlando Gibbons, ce concert mettra à l'honneur Philipp Heinrich Erlebach, qui bénéficiait de son vivant d'une grande reconnaissance de par le raffinement de sa musique et l'utilisation particulière de la viole de gambe, instrument de prédilection de l'ensemble dirigé par François Joubert-Caillet. En 1694, le compositeur allemand, faisant historiquement et stylistiquement le lien entre Schütz et Bach, publie ses Sonate a violino e viola da gamba col suo basso continuo, d'inspiration italienne. Il les adapte à une forme courante dans les pays germaniques de la seconde moitié du xviie siècle en faisant dialoguer la viole de gambe avec le violon, que complètent l'orgue, le clavecin, la guitare et l'archiluth des musiciens de L'Achéron. Six sonates suaves, subtiles et colorées, à savourer sans modération.

François Joubert-Caillet et L'Achéron sont en résidence à l'Arsenal / Cité musicale-Metz. 

© Jean-Baptiste Millot
bouton-reservation
Mardi 17 avril 2018, 20h
Salle de l'Esplanade

Durée
1h15

Tarifs
24/20/8* €
* - 26 ans, demandeurs d'emploi

Marie Rouquié : violons
François Joubert-Caillet : viole de gambe
Miguel Henry : guitare et archiluth


Erlebach
Six sonates pour violon, viole de gambe et basse continue

 
  Haut