Musiques du monde

Constantinople & Ablaye Cissoko

Jardins Migrateurs

Originaire du Sénégal, Ablaye Cissoko est le descendant d'une lignée de griots, les bardes de l'Afrique occidentale dépositaires de la tradition orale. Du sacerdoce de ses ancêtres, il a conservé les talents de musicien, de conteur, mais aussi le statut de perpétuel voyageur. Avec pour seuls bagages sa kora (harpe-luth d'Afrique de l'Ouest) et un timbre tout en finesse, Ablaye Cissoko a construit son itinéraire musical au grè des rencontres : avec le trompettiste allemand Volker Goetze, le multi-instrumentiste marocain Majid Bekkas, le jazzman français Jean-Jacques Avenel…
L'ensemble Constantinople partage cette philosophie de nomade aguerri et s'est lui aussi donné pour mission l'exploration constante de nouvelles pistes : des manuscrits moyenâgeux à l'esthétique contemporaine, de l'Europe méditerranéenne à l'Orient en passant par les espaces libres du Nouveau Monde baroque, le trio métisse et réinvente avec brio le patrimoine de la tradition savante persane.
Avec Jardins migrateurs, setâr (luth à manche long iranien) et kora s'accordent, cordes persanes et mandingues se répondent, et deux univers musicaux s'unissent dans une douce fusion poétique.

Avec le soutien du Conseil des Arts et des Lettres du Québec. Dans le cadre de Bérénice, un réseau d'acteurs culturels et sociaux en Grande Région pour lutter contre les discriminations.

    

© Michael Slobodian
bouton-reservation
Mercredi 28 mars 2018, 20h
Salle de l’Esplanade

Durée
1h30

Tarifs
24/20/8* €
* - 26 ans, demandeurs d’emploi
Placement libre

Ablaye Cissoko : kora, chant
Kiya Tabassian : setâr, chant
Pierre-Yves Martel : viole de gambe
Keyvan Chemirani : percussions
  Haut