Danse

Cie Abraham.in.motion

Pavement

Interdisciplinarité et réflexion sur l'Amérique noire, voilà les deux rênes qui guident le travail de la nouvelle coqueluche de la scène contemporaine new-yorkaise, Kyle Abraham. Pour ce spectacle créé en 2012, le chorégraphe s'est inspiré des quartiers de son Pittsburgh natal – qui ont vu éclore la scène jazz dans les années 1950, mais aujourd'hui gangrenés par la guerre des gangs et le trafic de drogue – ainsi que du film de John Singleton, Boyz'N The Hood (1991). Ainsi, c'est sur une scène transformée en emblématique terrain de basket-ball que les danseurs de Pavement évoluent entre danse contemporaine, danse de rue et scènes de la violence ordinaire. Une oeuvre poignante et résolument engagée qui mêle brillamment esthétique avant-gardiste et conscience politique.

Photo : Steven Schreiber


Production : Abraham.In.Motion.
Pavement a été créé avec le soutien du National Endowment for the Arts en partenariat avec la New England Foundation for the Arts par le biais du National Dance Project. Le National Dance Project est soutenu par la Duke Charitable Foundation et la Andrew W. Mellon Foundation, avec l'aide du Community Connections Fund de la MetLife Foundation. Le National Endowment for the Arts apporte une aide financière aux chorégraphes débutants.

Pavement a été créé en résidence au Maggie Allesee National Center for Choreography (Centre Chorégraphique situé au sein de l'Université d'État de Floride) et grâce à la Joyce Theater Foundation (New York), avec le soutien de la Andrew W. Mellon Foundation, du NYC Cultural Innovation Fund de la Rockefeller Foundation et du Rockefeller Brothers Fund.
La création de Pavement a été rendue possible en partie par la Danspace Project Commissioning Initiative avec le soutien de la Jerome Foundation. Pavement a été développé lors d'une résidence au Bates Dance Festival et a bénéficié du programme Swing Space du Lower Manhattan Cultural Council.
Pavement est une commande de la Harlem Stage dans le cadre de son programme WaterWorks. Première mondiale à la Harlem Stage Gatehouse le 2 et 3 novembre 2012. WaterWorks est soutenu par Time Warner et le National Endowment for the Arts.

bouton-reservation
Vendredi 7 octobre 2016, 20h
Grande Salle

Durée
1h

Tarifs



30€ / 26€ / 10€*
*- 26 ans, demandeurs d’emploi

Kyle Abraham :
chorégraphie, création des costumes
Charlotte Brathwaite :
dramaturgie
Alexandra Wells :
conseil
Dan Scully :
scénographie et lumières
Sam Crawford :
montage son
7 danseurs 



J.-S. Bach, Jacques Brel, Benjamin Britten, Antonio Caldara, Sam Cooke, Colin Davis, Emmanuelle Haïm, Heather Harper, Donny Hathaway, Edward Howard, Concerto Köln, Philippe Jaroussky, Le Cercle de l'Harmonie, Alan Lomax, Ensemble Matheus, Fred McDowell, Hudson Mohawke, Alva Noto, Jérémie Rhorer, Ryuichi Sakamoto, Carl Sigman, Jean-Christophe Spinosi, Antonio Vivaldi
  Haut