Jazz

Cécile McLorin Salvant

Avec un prestigieux prix Thelonious Monk, deux albums bien accueillis par le public et des nominations aux Grammy Awards et aux Victoires du Jazz : Cécile McLorin Salvant impressionne la critique. Cette dernière est d'ailleurs unanimement dithyrambique, séduite par sa large tessiture (entre aigus frémissants et graves bouillonnants), et une technique mature. À seulement 26 ans, Cécile McLorin Salvant dispose d'un large répertoire composé de standards finement sélectionnés (Burt Bacharach, Blanche Calloway, Bessie Smith, Barbara…) et de compositions personnelles qui n'ont rien à envier à celles de ses aînés.
 
Son jazz se mâtine de blues et elle est capable de passer magistralement de la ballade pausée au swing endiablé, se jouant brillamment des conventions. Sur scène, accompagnée du jeune et déjà multi-primé pianiste Aaron Diehl, Cécile McLorin Salvant sait aussi jouer la carte de l'émotion. Attachante, piquante, drôle et théâtrale, elle donne un sacré coup de pied et de frais au jazz vocal.





Photo : Mark Fitton
bouton-reservation
Mardi 4 octobre 2016, 20h
Grande Salle

Durée
1h15

Tarifs



30€ / 26€ / 10€*
*- 26 ans, demandeurs d’emploi

Cécile McLorin Salvant :
voix

Aaron Diehl :
piano

Paul Sikivie :
contrebasse

Lawrence Leathers :
batterie
  Haut