Symphonique

Shakespeare in love

Orchestre national de Lorraine
Jacques Mercier

Direction

Cinq jours après la grand-messe du cinéma américain, l'Orchestre national de Lorraine salue l'événement en reprenant à son compte le film aux sept statuettes pour un remake original dont la distribution affole d'ores et déjà le box-office... Et pour cause : sur les partitions des musiciens, trois noms prestigieux. Shakespeare, à qui l'on serait tenté aujourd'hui d'attribuer le prix du meilleur scénario pour Le Roi Lear ou Antoine et Cléopâtre ; ainsi que Berlioz et Schmitt, vers lesquels se porteraient assurément les suffrages de l'Académie pour ce qui est de la musique.

Que ceux qui auraient dès lors raté la cérémonie
« officielle » se rassurent : malgré la distance séparant l'Arsenal d'Hollywood Boulevard, la soirée proposée par l'Orchestre national de Lorraine ne manquera pas d'étoiles. De celles, véritables, qui, à défaut de laisser une trace sur le béton californien, marquent votre coeur d'une empreinte indélébile.

© Jérémy Schneider
bouton-reservation
Vendredi 27 février 2015, 20h
Grande Salle

Durée
1h35 environ

Tarifs
Orchestre 27€ / 25€
Balcon 21€ / 19€
Paradis 17€ / 4€*
*- 26 ans, demandeurs d’emploi,
bénéficiaires du RSA

Ivan Morane : Récitant

Joël fosse : Enobarbus
Gabriel Dufay : Antoine
Lou Wenzel : Cléopâtre



Hector Berlioz
Le Roi Lear,
Ouverture


Florent Schmitt
Antoine et Cléopâtre
(Adaptation de
Bernard Boland
d'après la traduction
d'André Gide)

 
  Haut