Musique de chambre

Schubert - Schumann

Trio Morgenstern

Formation franco-allemande exceptionnelle par sa cohérence et sa musicalité, le Trio Morgenstern revient à l'Arsenal dans un programme romantique aussi magnifique que contrasté. Schumann, qui vénérait Schubert, disait, à propos du Trio en si bémol (1827), qu' « Il n'est que de jeter un coup d'oeil sur la partition, et toute la misère de l'existence s'évanouit comme par enchantement, le monde apparait de nouveau paré de sa radieuse fraicheur… » Vingt années et tout un monde séparent le rayonnant chef-d'oeuvre du Viennois du Trio op. 80 de Schumann (1847). Page trop méconnue d'un compositeur qui s'attachait désormais à la rigueur et la complexité de l'écriture contrapuntique, elle n'en est pas moins traversée d'un réel bonheur d'inspiration, fait d'élans passionnés, de souvenirs du Carnaval, de prémonitions brahmsiennes…

En partenariat avec la Fondation Jeunes Talents.

© Irène Zandel
bouton-reservation
Mardi 20 février 2018, 20h
Salle de l’Esplanade

Durée
1h15

Tarifs
24/20/8* €
* - 26 ans, demandeurs d’emploi

Stefan Hempel : violon
Catherine Klipfel : piano
Emanuel Wehse : violoncelle


Franz Schubert
Trio op. 90 D 898 en si bémol majeur

Robert Schumann
Trio op. 80 en fa majeur
  Haut