Symphonique

Roulette russe

Orchestre national de Lorraine
Jacques Mercier, direction
Nicholas Angelich, piano

Installé à Hollywood depuis la Seconde Guerre mondiale, Stravinsky compose le Scherzo à la Russe pour un ensemble de jazz. Étonnamment, la pièce évoque davantage une fête villageoise russe qu'une partition de jazz ! Œuvre également d'un musicien exilé, le Troisième Concerto pour piano de Prokofiev voit le jour en Bretagne. Belliqueuse et d'un humour ravageur, la pièce symbolise le futurisme des années vingt. La violence des émotions de la Suite symphonique de son opéra, Le Joueur, prend en revanche sa source dans le roman éponyme de Dostoïevski. Le mélange des arts est aussi une constante dans l'oeuvre d'Alexandros Markeas, compositeur en résidence à l'Arsenal et dont nous découvrons une création.
 
Concert parrainé par le Rotary Club de Metz-Lafayette dans le cadre de son action culturelle « Musiques au coeur » en faveur de l'enfance défavorisée de Metz et de Moselle.
 
Dans le cadre de la co-résidence de Alexandros Markeas à l'Arsenal et à l'Orchestre national de Lorraine.
 

© Stéphane de Bourgies

bouton-reservation
Vendredi 18 mars 2016, 20h
Grande Salle

Tarifs
27€ / 25€ (Orch.)
21€ / 19€ (Balcon)
17€ (Paradis)
4€*

IGOR STRAVINSKY :
Scherzo à la Russe
 
SERGUEI PROKOFIEV :
Concerto pour piano n°3
 
ALEXANDROS MARKEAS :
Sea is history (Création)
 
SERGE PROKOFIEV :
Le Joueur, Suite d’orchestre
  Haut