Musique de chambre

Quatuor Diotima

Durosoir - Bartók - Schubert

Le Quatuor Diotima traverse près d'un siècle de musique en une soirée, du dernier quatuor de Schubert, composé en 1826, au Quatuor n°2 de Durosoir, composé en 1922, en passant par le Quatuor n°2 de Bartók. Ces quatre musiciens de talent témoignent de toute leur admiration pour ces grands compositeurs, qui ont tous choisi de se démarquer de leurs contemporains : Schubert, en s'éloignant progressivement du classicisme par la complexification de la structure, Bartók en s'inspirant des musiques orientales, Durosoir en s'éloignant volontairement de Paris et des milieux artistiques. Ces trois oeuvres se rejoignent aussi dans le contraste inhérent à chacune d'elles, que ce soit dans les rythmes opposés de Durosoir, dans les mouvements extrêmes de Bartók ou dans le jeu d'échange permanent entre les modes majeur et mineur de Schubert. Essences mêmes de l'écriture de leurs compositeurs, elles ont su traverser les siècles.

La force du Quatuor Diotima réside dans sa capacité à interpréter un répertoire très riche, s'étendant de Haydn à des compositeurs plus contemporains. La vivacité mais aussi la douceur des musiciens révèlent toute la beauté et la puissance de ces trois oeuvres majeures.

Le Quatuor Diotima est soutenu par la DRAC Centre et la Région Centre et par Musique Nouvelle en Liberté, la Spedidam et l'Institut français.

© Molina Visuals
bouton-reservation
Jeudi 15 janvier 2015, 20h
Salle de l'Espanade

Durée
1h30 + entracte

Tarifs



24€ / 19€ / 10€*
*- 26 ans, demandeurs d’emploi,
bénéficiaires du RSA

Guillaume Latour : Violon
Yun-Peng Zhao : Violon
Franck Chevalier : Alto
Pierre Morlet : Violoncelle




Lucien Durosoir :

Quatuor n°2 en mineur

Béla Bartók :
Quatuor n°2, op. 17

Franz Schubert :
Quatuor n°15 en sol majeur, op. 161

  Haut