Symphonique

Malédiction

Orchestre national de Lorraine
Wilson Hermanto

Direction

Alexeï Volodin

Piano

© DR

Conscient que Budapest compte parmi « the places to be » lors du passage à la nouvelle année, l’Orchestre national de Lorraine nous encourage à prolonger le séjour auprès de deux des plus fameux compositeurs hongrois, Franz Liszt et Béla Bartók. Au programme, des pièces connues de tous, tel le Premier Concerto pour piano, et d’autres moins jouées, comme cette énigmatique Malédiction dont le titre a de quoi susciter curiosité et inquiétude... De l’œuvre qui introduit ce concert, où la vie apparaît comme une série de « préludes » à la mort, à celle qui le clôt en se faisant l’écho d’un monde d’une brutalité assourdissante, l’Orchestre national de Lorraine vous livre le cheminement introspectif d’artistes dont l’âme n’est pas restée indifférente à une certaine noirceur. Noirceur toutefois empreinte de nuances que Wilson Hermanto et Alexeï Volodin auront à cœur de sublimer dans une interprétation haute en couleur !

+ Les grandes oreilles ° 19 h
Mini-conférence pour tous
Accessible aux personnes munies
d’un billet de concert.
bouton-reservation
Vendredi 16 janvier 2015, 20h
Grande Salle

Durée
1h30 environ

Tarifs
Orchestre 27€ / 25€
Balcon 21€ / 19€
Paradis 17€ / 4€*
*- 26 ans, demandeurs d’emploi,
bénéficiaires du RSA

FRANZ LISZT
Les Préludes
Concerto
pour piano n°1


FRANZ LISZT
Malédiction, S.121

BÉLA BARTÓK
Le Mandarin
merveilleux, suite
  Haut