Musique de chambre | Festival « Je t’aime… Ich auch nicht »

[MAINTENU] Quatuor pour la fin du temps

Het Collectief
Liesbeth Devos, soprano

Les horreurs de la Seconde Guerre mondiale ont incité bien des compositeurs européens à marquer leur musique de leur engagement social, politique ou religieux.
 
Du côté allemand, Hanns Eisler est de ces artistes qui refusent le fascisme et mettent leur art au service de la résistance. Poursuivant sa lutte en exil aux États-Unis, il était néanmoins mieux loti que son collègue tchèque Erwin Schulhoff, compositeur stigmatisé par les nazis comme « artiste dégénéré », qui ne survécut pas au camp de concentration de Wülzburg. À cette même période, du côté français, Olivier Messiaen créait son Quatuor pour la fin du temps (1941), vision apocalyptique écrite pendant sa période de détention comme prisonnier de guerre en Allemagne. Dans cette pièce, le compositeur exprime de façon transcendante sa foi catholique en créant, par le biais de techniques de composition très ingénieuses, une traduction musicale de la notion d'éternité.
 

© Marc Schoeters / Emanuel Maes

bouton-reservation
Samedi 14 novembre 2015, 20h
Salle de l'Esplanade

Durée
1h30 + entracte

Tarifs



24€ / 19€ / 10€*
* –26 ans & demandeurs d’emploi
 
FORMULE FESTIVAL
40€ (Trois frères de l’orage /
Quatuor pour la fin du temps /
Autour des Variations Goldberg)
+ Option Michael Rother à la BAM 
​pour 14€ supplémentaires

Thomas Dieltjens : Piano
Wibert Aerts : Violon
Vincent Hepp : Alto
Martijn Vink : Violoncelle
Jonathan Focquaert : Contrebasse
Toon Fret : Flûte
Julien Hervé : Clarinette
Nele Delafonteyne : Clarinette



HANNS EISLER :
Kriegskantate, op. 65
 
ERWIN SCHULHOFF :
Concertino
 
HANNS EISLER :
Kantate auf den Tod eines
Genossen, op. 64
 
ERWIN SCHULHOFF :
Sonate pour flûte et piano
 
HANNS EISLER :
Kantate im Exil, op.62
 
OLIVIER MESSIAEN :
Quatuor pour la fin du temps

 
+
Avant-concert
Samedi 14 novembre 2015, 19h
Les clés de l’écoute
Avec Corinne Schneider, musicologue
Accessible aux personnes munies de billet du concert du soir.
  Haut