Symphonique | Festival « Je t’aime… Ich auch nicht »

[MAINTENU] Entartete Musik ?

Orchestre national de Lorraine
Julien Leroy, direction
Denis Clavier, violon

1935. Alban Berg est bouleversé par le décès de Manon Gropius, la fille d'Alma Mahler et de l'architecte Walter Gropius. La mort de l'adolescente, que le compositeur affectionnait, l'incite à lui dédier le Concerto À la mémoire d'un ange. La partition oscille entre le souvenir de la Vienne impériale et les mutations esthétiques de l'après- Première Guerre mondiale. Alexander von Zemlinsky se lie d'amitié avec Mahler et enseigne à Arnold Schönberg. Son oeuvre est portée par les couleurs expressionnistes d'une Vienne encore rayonnante. Basée sur son Second Quatuor à cordes, la Kammersymphonie évoque, elle aussi, la disparition d'un monde à jamais perdu.
 
Festival « Je t'aime … Ich auch nicht » présenté par l'Arsenal – Metz en Scènes, la Ville de Metz et l'Orchestre national de Lorraine.
 

© Bartosch Salmanski

bouton-reservation
Dimanche 15 novembre 2015, 16h
Salle de l'Esplanade

Tarifs



24€ / 19€ / 10€*
* –26 ans & demandeurs d’emploi

Corinne Schneider :
Présentation


ALBAN BERG :
Concerto pour violon et orchestre
« À la mémoire d’un ange »

 
ALEXANDER VON ZEMLINSKY :
Kammersymphonie

 
  Haut