Musiques d’aujourd’hui

La Voie de la Beauté

Ensemble Variances

Les horizons musicaux du compositeur Thierry Pécou et de l'ensemble Variances traversent l'espace et le temps, dépassant même les limites de la réalité : après la Chine ancienne, l'Amérique précolombienne ou encore la mythologie grecque, Thierry Pécou plonge dans l'univers des cultures amérindiennes avec La Voie de la Beauté. Il y propose Femme changeante, composition s'inspirant des rituels de guérison des indiens Navajo, où la pulsation, les voix, les vents et les cordes semblent vouloir nous reconnecter au cosmos : au sein de cet univers, beauté, vie, harmonie et musique ne forment qu'une seule et même entité. De même, Vision of Black Elk de Michael Ellison évoque le voyage intérieur de cet « homme-médecine » de la tribu des Lakotas, conté à l'anthropologue John G. Neihardt en 1935. Dans cette pièce pour contralto et ensemble, le compositeur américain a laissé libre cours à son imagination, dans la lignée d'une expérience mystique et spirituelle. « J'ai laissé la musique couler à travers moi » explique-t-il. En ouverture à ces odyssées rêveuses, les chants de Hildegard von Bingen, religieuse mystique du xiie siècle, complètent ce programme conçu comme un rituel.
 
 

La Voie de la Beauté est une co-production du Festival d'Ambronay, Festival Arabesques Hamburg, Théâtre de Cornouaille Quimper, en cooperation avec l'Opéra de Rouen Normandie, Bristol New Music Festival / St George's Bristol. Avec le généreux soutien du Fond Impuls Neue Musik, Kulturbehörde Hamburg et Alfred-Toepfer-Stiftung.
L'Ensemble Variances est soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication – Drac Normandie, la Région Normandie, la Sacem, la Spedidam, la Ville de Rouen, l'Odia Normandie, l'Onda Paris. Il est membre de la Fevis, de Futurs Composés, du Bureau Export et du Profedim. L'Ensemble Variances est en résidence à l'Université de Bristol / Music Département et au Festival Arabesques de Hambourg.

Dans le cadre de
 Musique et Santé.

© Charlotte Abramov
bouton-reservation
Samedi 27 janvier 2018, 20h
Salle de l’Esplanade

Durée
1h30 + entracte

Tarifs
24/20/8* €
* - de 26 ans, demandeurs d'emploi

Placement libre
Livret de Sylvie Blasco d´après des récits mythologiques et des chants des indiens Navajo

Katarina Livljanić : mezzosoprano
Noa Frenkel : contralto
Michael Ellison, Thierry Pécou : direction



Hildegard von Bingen
O ignis Spiritus Paracliti,
Caritas habundat in omnia
O magne Pater


Michael Ellison
Vision of Black Elk
Commande de Radio France, Paris, 2015

Thierry Pécou
Femme changeante, cantate des Quatre Montagnes
Co-commande du Festival Arabesque de Hambourg, Festival d'Ambronay

Texte
Black Elk
© John G. Neihardt, 1935

University of Nebraska Press, 1979/2014


+ Conférence
Les musiques qui guérissent : Les indiens Navajos, mythes et cérémonies
par
Marie-Claude Feltes-Strigler
16h
Entrée libre

 
  Haut