Symphonique

La Grande Illusion

Orchestre national
de Lorraine

Jacques Mercier

Direction

Nicholas Angelich

Piano

© DR

À l’occasion du centenaire de la Grande Guerre, qui mieux que des musiciens pour se mettre au diapason et laisser entrevoir, derrière la grandeur du génie musical, celle de l’âme humaine ? Une âme tourmentée par le conflit, dont le seul moyen d’évasion réside dans l’imaginaire où prend forme le Padmâvatî de Roussel. Illusion toutefois que celle consistant à nier une réalité qui a tôt fait de se rappeler à votre mauvais souvenir... Le Concerto pour la main gauche de Ravel ainsi que La Valse, dont le climat tragique rompt avec le « plaisir délicieux (...) d’une occupation inutile » encore à l’œuvre dans les Valses nobles et sentimentales, suffisent en effet à mesurer la barbarie d’une guerre sur laquelle l’Orchestre national de Lorraine vous livre ici un témoignage poignant.

Ce concert sera retransmis en direct sur l’antenne de Radio Classique, Metz 88,2 FM, avec le soutien de Deloitte, de l’Orchestre national de Lorraine et Metz en Scènes.
bouton-reservation
Vendredi 19 septembre 2014, 20h
Grande Salle

Durée
1h20 environ

Tarifs
Orchestre 27€ / 25€
Balcon 21€ / 19€
Paradis 17€ / 4€*
*- 26 ans, demandeurs d’emploi,
bénéficiaires du RSA

ALBERT ROUSSEL
Padmâvati, Suite n°2

MAURICE RAVEL
Concerto pour la main gauche
Valses nobles et sentimentales
La Valse
  Haut