Symphonique

L’Oiseau de feu

Orchestre national de Lorraine
Yao-Yu Wu

Direction

Nemanja Radulovic

Violon

Lorsqu'on connaît la nature ardente des musiciens de l'Orchestre national de Lorraine, comment s'étonner de voir L'Oiseau de feu figurer au menu de ce soir ? Surgie d'un conte, cette créature onirique avait assurément de quoi stimuler l'imaginaire d'un Stravinski, également à l'honneur à travers le Scherzo fantastique et une composition en forme d'hommage à Aldous Huxley. Un programme de haut vol, auquel s'ajoute le Deuxième Concerto pour violon de Prokofiev, dont la mort, ironie du sort, devait intervenir le même jour que celle d'un Staline prompt, pour sa part, à voler... dans les plumes des musiciens russes ! De là à penser que le chef Yao-Yu Wu puisse faire de même avec ses ouailles, il y a loin, tant il est évident qu'avec pareil programme les musiciens de l'Orchestre national de Lorraine se sentiront pousser des ailes et, plus que jamais, feront des étincelles !

+ Les p'tites oreilles ° 20 h
Atelier pour les enfants entre 7 et 10 ans
Billet de concert + atelier : 12 €
(dans la limite des places disponibles)

 

© Bartosch Salmanski

bouton-reservation
Vendredi 12 juin 2015, 20h
Grande Salle

Durée
1h30 environ

Tarifs
Orchestre 27€ / 25€
Balcon 21€ /19€
Paradis 17€ / 4€*
*- 26 ans, demandeurs d’emploi,
bénéficiaires du RSA

Igor Stravinski
Scherzo fantastique

Sergueï Prokofiev
Concerto pour violon n°2

Igor Stravinski
Variations « À la mémoire
d’Aldous Huxley »
L’Oiseau de feu
(Suite version 1919)
  Haut