Symphonique

Divine Diva

Concert ColineOpera

Orchestre national de Lorraine
Jacques Mercier, direction
Patricia Petibon, soprano

Au concert classique, la musique populaire est bien souvent une création factice. Elle n'est que le produit de la suggestion, de l'imaginaire de compositeurs, qui ont saisi la sève du régionalisme, la vérité des couleurs et des rythmes de pays où ils ne se sont parfois jamais rendus. La durée d'un acte d'un opéra de Massenet et de Chabrier puise dans les rythmes de la danse et les chants du folklore pour leurs histoires touchantes et cruelles aussi. Plus la sensualité des rôles féminins s'intensifie, plus la musique va à l'essentiel : elle se colore de mélodies et de timbres qui empruntent aussi bien aux parfums ibériques qu'au charme d'une scène romantique. Le rêve peut enfin devenir réalité.

 

© Felix Broede

bouton-reservation
Vendredi 15 janvier 2016, 20h
Grande Salle

Tarifs

27€ / 25€ (Orch.)
21€ / 19€ (Balcon)
17€ (Paradis)
4€*
* –26 ans & demandeurs d’emploi


HECTOR BERLIOZ :
Le Corsaire, Ouverture
 
ANDRÉ MESSAGER :
« Lorsque je n’étais qu’une enfant » ;
« J’ai deux amants »
 
JOSEPH CANTELOUBE :
Chants d’Auvergne
(« La Delaissado », « Malurous »)
 
EMMANUEL CHABRIER :
L’Étoile (Ouverture,
Romance, Couplet de l’éternuement)
 
JULES MASSENET :
Manon (« Adieu notre petite table ») ;
La Gavotte
 
EMMANUEL CHABRIER :
España
 
NICOLAS BACRI :
A la mar
 
JOAQUIN TURINA :
Cantares
 
GERONIMO GIMENEZ :
La Tarentula
 
MANUEL DE FALLA :
La Vida breve
(Danse, Vivan los)
 
FEDERICO TORROBA :
Petenera
  Haut