Musique ancienne

Cantantibus organis

Chant grégorien, polyphonies médiévales et renaissantes


Scola Metensis
Marie-Reine Demollière, direction

En 535, la Passio sanctæ Cæciliæ nous relate l'histoire poétique et légendaire de la vie de Cécile, jeune vierge romaine martyrisée vers 230, qui fut parmi les saintes les plus vénérées de l'Église primitive. Les chants liturgiques médiévaux au programme de ce concert s'inspirent de cet ancien récit. Autour de Cécile gravitent d'attachants personnages : son époux Valérien, qui respectera son voeu de virginité, et son frère Tiburce, ainsi que le saint évêque Urbain, banni de Rome, se cachant parmi les tombeaux. Le texte de la pièce grégorienne Cantantibus organis a valu à Cécile de devenir la patronne des musiciens au XVe siècle et a inspiré à la Renaissance des compositeurs tels Palestrina, Lassus ou Marenzio.
 
Dans le cadre du 40e anniversaire du Centre d'Études grégoriennes de Metz.
La Scola Metensis bénéficie du soutien financier de la Région Lorraine, du Conseil Général de la Moselle et de la Ville de Metz.

 

© RMN-Grand Palais (musée du Louvre) Thierry Le Mage

bouton-reservation
Dimanche 22 novembre 2015, 16h
Saint-Pierre-aux-Nonnains

Durée
1h15 environ

Tarifs



19€ / 15€ / 10€*
*- 26 ans, demandeurs d’emploi

Placement libre

Avec la participation 
d’Alban Thomas à l’organetto 
et au clavicythérium

 
  Haut