Symphonique

Beethoven Project VII Intégrale des concertos pour piano et orchestre n°1 & n°5

Orchestre Philharmonique
du Luxembourg
Michał Nesterowicz

Direction

François-Frédéric Guy

Piano

En choisissant le premier ainsi que l'ultime concerto pour piano écrit par Beethoven, François-Frédéric Guy et l'Orchestre Philharmonique du Luxembourg donnent à entendre les grandes évolutions de l'oeuvre du compositeur. Réputé pour l'élégance de sa sonorité, l'Orchestre Philharmonique du Luxembourg est dirigé à cette occasion par Michał Nesterowicz.

Le concert s'ouvre sur le Concerto n°1, encore inspiré par les sonorités de Mozart et Haydn, puis se prolonge par le Concerto n°5, surnommé « L'Empereur ». Écrit dans de pénibles circonstances liées à la guerre d'Autriche, il s'agit d'une oeuvre lumineuse et profonde, qui se construit autour d'un allegro offrant au soliste l'éclat d'une vigoureuse improvisation, avant le mouvement final qui voit les interprètes s'emballer irrésistiblement. Pièce majeure du répertoire pianistique, ce « grand concerto » d'un équilibre parfait, dépasse les formes traditionnelles et transcende le classicisme.

François-Frédéric Guy est en résidence à l'Arsenal.

© Benjamin de Diesbach


+ Intégrale des concertos pour piano et orchestre :
 
bouton-reservation
Samedi 7 février 2015, 20h
Grande Salle

Durée
1h20 + entracte

Tarifs



34€ / 29€ / 17€ / 10€*
*- 26 ans, demandeurs d’emploi,
bénéficiaires du RSA

Ludwig Van Beethoven
Concerto n°1
en
ut majeur, 
op. 15

Concerto n°5
en mi bémol majeur, op. 73, 
dit « L’Empereur »

  Haut