Piano

Arcadi Volodos

À chaque siècle son lot de génies. Pour ce qui est du
XXIe siècle, c'est certainement le nom du pianiste Arcadi Volodos que l'on retiendra. Virtuose du clavier ayant déjà conquis des millions d'auditeurs dans le monde entier, son jeu époustouflant et précis lui a d'ailleurs valu à plusieurs reprises d'être comparé à Vladimir Horowitz.

Tout comme son prédécesseur russe, sa notoriété vient en grande partie de son sens unique de la transcription, de la couleur et de la poésie. Ce narrateur exceptionnel de la musique et des sentiments dévoile l'étendue de son talent dans un programme où les grands génies du piano se succèdent. L'effrénée Sonate n°17 au surnom de
« Tempête » de Beethoven donne le coup d'envoi. Sorte de voyage initiatique composé de six pièces où la mélancolie et le tragique règnent, les Klavierstücke de Brahms prennent la relève. Sombrement passionnée et violente, composée deux mois seulement avant sa mort, la Sonate n°21 de Schubert clôt ce concert aux tonalités graves.

Qu'importe le registre, à chaque représentation, le même sentiment émerge : celui d'avoir vécu un moment rare offert par le généreux Arcadi Volodos.


© DR
Samedi 28 février 2015, 20h
Grande Salle

Durée
1h30 environ + entracte

Tarifs



34€ / 29€ / 17€ / 10€*
*- 26 ans, demandeurs d’emploi,
bénéficiaires du RSA

CONCERT REPORTÉ
Si vous avez acheté un billet
pour ce concert,
contactez la billetterie
(échange ou remboursement).
Le billetterie est ouverte de 13h à 19h,
du mardi au vendredi & de 14h à 19h le samedi.
Tél. + 33 (0)3 87 74 16 16



Beethoven
Sonate n°17, en ré mineur
(op. 31 n°2)
« La Tempête »

Brahms
6 Klavierstücke, op. 118

Schubert
Sonate n°21, en ut mineur
(D 958)
  Haut