Musique de chambre

André Caplet : Le Miroir de Jésus

Le Salon de musique

En 1923, André Caplet termine son chef-d'oeuvre, Le Miroir de Jésus. C'est un triptyque qui met en musique des poèmes d'Henri Ghéon, les "Mystères du Rosaire". Cordes vocales et instrumentales se trouvent associées dans cette oeuvre des plus touchante et profondément originale.

D'un grand mysticisme, puisant aux racines d'une foi authentique, l'oeuvre est écrite entre avril et septembre 1923. Confiant à trois voix a cappella le rôle d'annoncer au public l'oeuvre elle-même et ses auteurs, le compositeur établit un contact immédiat avec son auditoire.

Puis, l'ouvrage se divise en trois parties. Le Rosaire consiste à dire trois chapelets, chacun comprenant cinq dizaines. Au cours de ces quinze dizaines, le chrétien médite sur les "mystères" vécus par la Vierge Marie face aux événements de la vie de son Fils, comme dans un "miroir" d'elle-même. Les trois chapelets correspondent donc à ces trois Miroirs : le Miroir de joie, le Miroir de peine, le Miroir de gloire. Chacune de ces trois parties est précédée d'un prélude confié aux instruments seuls, d'une écriture systématiquement différente. Le choeur féminin (9 femmes réparties en 3 voix) agrémente comme en fond sonore les différents Mystères. La soliste mezzo-soprano chante les poèmes proprement dits, tableaux vivants et très évocateurs, délicats, amoureux, des quinze scènes du Rosaire.

Projet monté en partenariat avec le Conseil Départemental de la Moselle (Moselle Arts Vivants, dans le cadre de Noëls de Moselle), l'association Chemins d'Art et de Foi en Moselle et l'INECC Mission Voix Lorraine.

 


© Némo Perier Stefanovitch / DR / DR

bouton-reservation
Mardi 1er décembre 2015, 20h
Saint-Pierre-aux-Nonnains

Durée
1h15 + pauses

Tarifs



24€ / 19€ / 10€*
* –26 ans & demandeurs d’emploi

Le Salon de Musique :
Pascal Monlong et Sylvie Tallec : Violons
Léonore Castillo : Alto
Philippe Baudry : Violoncelle
Pierre Rusché : Contrebasse
Manon Louis : Harpe
 
Chœur de femmes :
Ensemble Allegri (Reims)
Jean-Marie Puissant : Direction
 
Isabelle Druet : Mezzo-soprano



Ce concert a pu être réalisé également grâce à la générosité de Mme Jeanine Ortiz, membre bienfaiteur du Salon de Musique. Qu'elle en soit ici remerciée.

  Haut