Piano

Aline Piboule

Lauréate du Concours
International
de Piano d’Orléans 2014

Lauréate du 11e Concours International de Piano d’Orléans qui la récompense en mars 2014 d’un deuxième prix, Aline Piboule incarne tout à la fois la sensibilité, la puissance et l’énergie. Trois semaines après le Festival « Je t’aime… Ich auch nicht » sur le thème des artistes et de la guerre, elle émeut les spectateurs de l’Arsenal avec deux Sonates de guerre de Sergueï Prokofiev et Olivier Greif. Sous ses doigts, les sentiments des deux compositeurs face à la Seconde Guerre Mondiale s’expriment à la perfection. Peur, tristesse, souffrance, angoisse s’emparent alors de l’auditoire, avant le retour à un ton plus léger avec les Études de Debussy. Dans ces deux pièces, le compositeur et la pianiste démontrent la liberté de création que peut offrir ce bel instrument qu’est le piano. C’est toute la modernité de Debussy qui est révélée par la virtuosité d’Aline Piboule.

En partenariat avec la Fondation Jeunes Talents et le Concours International de Piano d’Orléans.

© Stéphane Quidet / Mathieu Irthum
bouton-reservation
Mardi 9 décembre 2014, 20h
Salle de l'Espanade

Durée
1h10 + entracte

Tarifs



24€ / 19€ / 10€*
*- 26 ans, demandeurs d’emploi,
bénéficiaires du RSA

OLIVIER GREIF  
Sonate de guerre n°15

CLAUDE DEBUSSY
Études

SERGUEÏ PROKOFIEV
Sonate de guerre n°6
  Haut