Musique de chambre / Concert-lecture

Les musiciens de la Grande Guerre

Vincent Roth

Alto

Sébastien Beck

Piano

Michel Didym

Récitant

© Jean-Christophe Fraisse (pour le duo) / DR

Quoi de mieux que des textes de Guillaume Apollinaire, Ernst Jünger ou encore Maurice Genevoix pour accompagner des musiques écrites entre 1913 et 1919 ? C'est ce que proposent le duo Vincent Roth / Sébastien Beck et le comédien et metteur en scène Michel Didym en convoquant trois compositeurs ayant « traversé » la Grande Guerre, avec des pièces qui se démarquent par leur richesse mélodique utilisant une très large tessiture de l'alto et par une influence indéniable de Debussy.

C'est précisément ce dernier que le jeune allemand Paul Hindemith découvre durant la Première Guerre Mondiale. Son attachement à la musique française se révèlera d'ailleurs dans sa Sonate pour alto et piano, dont les harmonies d'une grande fluidité soutiennent la sonorité chaude de l'alto. Florent Schmidt écrira en 1918 la Légende pour alto et orchestre au caractère tourmenté. C'est cette même ambiance crépusculaire qui se dégage de la Sonate op.53 de Charles Koechlin, oscillant entre l'apaisement et l'angoisse. Ses quatre mouvements apportent une organisation du temps originale où l'immobilité et l'agitation dialoguent. Le temps étiré installe une dimension expressive et théâtrale. Un beau témoignage de recherches musicales en cette période troublée...

 

En partenariat avec le Centre dramatique national Nancy – Lorraine.

+ Représentation scolaire :
vendredi 14 novembre 2014, 10 h
bouton-reservation
Samedi 8 novembre 2014, 20h
Studio du Gouverneur

Durée
1h15 environ

Tarifs



24€ / 19€ / 10€*
*- 26 ans, demandeurs d’emploi,
bénéficiaires du RSA

PAUL HINDEMITH
Sonate op. 11 n°4
pour alto et piano

FLORENT SCHMITT
Légende
pour alto et piano

CHARLES KOECHLIN
Sonate op. 53
pour alto et piano



Textes de :

Guillaume Apollinaire
Poèmes à Lou

Ernst Jünger
Orages d'acier

Maurice Genevoix
Ceux de 14
  Haut