Symphonique

L'Espoir

Orchestre national de Lorraine
Philippe Forget

Direction

Denis Clavier

Violon

© DR

Dans le cadre du premier concert dédié à la 6e édition du Festival « Je t’aime... Ich auch nicht », l’Orchestre national de Lorraine rend ce soir un émouvant hommage à trois compositeurs pétris d’humanisme. D’Arthur Honegger, qui entend faire de son art un moyen d’expression centré sur l’homme, à Kurt Weill dont le plus vif souhait est d’incarner le « Verdi des peuples », en passant par Roussel pour qui la musique doit être à même d’isoler le monde de la « démence universelle », l’espoir d’une alternative susceptible de mettre un terme à la barbarie apparaît plus que jamais comme le nerf de la guerre. Un espoir que les œuvres sont bien évidemment les premières à répercuter, l’art musical se faisant tout à la fois refuge et modèle dans sa capacité à ignorer les frontières pour s’adresser à chacun d’entre nous.

Le Festival « Je t’aime… Ich auch nicht » est présenté par l’Arsenal – Metz en Scènes, la Ville de Metz et l’Orchestre national de Lorraine.
bouton-reservation
Vendredi 7 novembre 2014, 20h
Salle de l'Esplanade

Durée
1h10

Tarifs



24€ / 19€ / 10€*
*- 26 ans, demandeurs d’emploi,
bénéficiaires du RSA

ALBERT ROUSSEL
Sinfonietta

KURT WEILL
Concerto pour violon
et instruments à vent


ARTHUR HONEGGER
Symphonie n°2

 
  Haut