Danse

Paysage de la disparition – volet 1

Thibaud Le Maguer

© Thibaud Le Maguer

Le corps peut disparaître mais pas le mouvement. C'est ce qui arrive dans la pièce du chorégraphe Thibaud Le Maguer. Paysage de la disparition dissimule le corps du danseur Aniol Busquets Julià sous une immense feuille de papier recouvrant tout l'espace et le sol. Cette feuille va
« avaler » le corps et révéler son mouvement autrement, lequel va à son tour la sculpter et lui donner forme et vie. La surface blanche frémit, bruisse, se froisse, se métamorphose et devient paysage, animal, iceberg… au gré de l'imagination du spectateur. Un instant suspendu, sensible, magique, où l'imaginaire se laisse entraîner et projette ses propres images du monde sur la surface mue par la danse, qu'elle soit papier ou peau nue.

Une proposition artistique dans le cadre du festival Avent Scènes, une manifestation partagée par le Conseil Général de la Moselle, Metz Métropole et la Ville de Metz.

Production Animae Corpus. Coproduction et résidence Le Vivat - Scène Conventionnée Danse et Théâtre d'Armentières. Résidence Les Subsistances 2013/2014 - Laboratoire International de recherche et de création artistique Lyon. Animae Corpus a reçue le soutien du Conseil Régional et de la DRAC Nord-Pas-de-Calais au titre de l'aide au projet chorégraphique.


+ Représentation tout public
Vendredi 19 décembre 2014 : 19h00
bouton-reservation
Jeudi 18 décembre, 14h et vendredi 19 décembre 2014, 10h
Arsenal (Studio du Gouverneur)

Durée
0h45

Tarifs
6€
Classes : à partir du CM1

Avec Aniol Busquets Julià
et le regard de Mylène Benoit

Thibaud Le Maguer :
Conception et chorégraphie

Annie Leuridan :
Lumières

Remerciements à Marion Sage
  Haut