Danse | Animal.es

Abecedarium Bestiarium

Portraits d’affinités en métaphores animales
 

Antonia Baehr

Pour Abecedarium Bestiarium, la chorégraphe berlinoise Antonia Baehr a invité ses ami(e)s à écrire des partitions chorégraphiques pour elle, basées sur un abécédaire d'animaux disparus : D comme dodo, T comme tigre de Tasmanie, S comme Steller's sea cow (la rhytine de Steller)... Les auteur(e)s choisissent un animal avec lequel elles/ils ont une affinité. Il en résulte une série de miniatures chorégraphiques hétéroclites qui reflètent leur relation respective à l'animal choisi ainsi que leur amitié avec Antonia Baehr.
 
L'artiste interroge la question animale en s'appuyant sur ce constat : les animaux n'ont jamais eu le droit d'être juste des animaux, ils ont toujours été des symboles, des métaphores pour l'humain. Dans ce projet, l'idée est par conséquent de pousser ce phénomène un peu plus loin. Cette performance ne présente finalement ni des animaux disparus ni des auteur(e)s-artistes vivant(e)s, mais déploie des relations.
 

© Anja Weber, score Steffi Weismann

bouton-reservation
Vendredi 22 janvier 2016, 20h30 + Samedi 23 janvier 2016, 18h
Studio du Gouverneur

Durée
1h30

Tarifs



24€ / 19€ / 10€*
* –26 ans & demandeurs d’emploi

Antonia Baehr :
Concept, production et performance
 
Avec des compositions de :
Frédéric Bigot (electronicat),
Pauline Boudry, Valérie Castan,
Lucile Desamory, Vinciane Despret,
Sabine Ercklentz, Dodo Heidenreich,
Christian Kesten,
Keren Ida Nathan (Ida Wilde),
Andrea Neumann, Stefan Pente,
Isabell Spengler, Steffi Weismann,
William Wheeler, u. a.

Patty Eggerickx, Steffi Weismann, Pauline Boudry & Renate Lorenz, Antonia Baehr : 

Costumes

Angela Anderson : 
Enregistrement vidéo

Valérie Castan :
Collaboration artistique

Sylvie Garot : 
Lumières
 
Traductions : Guillaume Cailleau, Sabine Macher & William Wheeler
Sous-titrage & étalonnage vidéo : Guillaume Cailleau

 
  Haut