Théâtre musical

Sonia Wieder-Atherton

Exil (Création)

Peuples oppressés, poussés par la guerre, la famine ou l'extrémisme, qui ont fuit, ont été chassés, déplacés ou emmenés, tous ont créé, face à la violence de ces exils forcés, un langage de résistance, des mots pour survivre et pour transmettre. C'est en reprenant les listes de Perec, les poèmes de Wei Zhuang (Chine), les témoignages des rescapés du génocide rwandais ou les récits de Wassyla Tamzali (Algérie) que Sonia Wieder-Atherton, violoncelliste virtuose (États-Unis, France), soliste pour de prestigieux ensembles et férue de mise en scène, questionne ces mots-témoins qui disent l'indicible. Accompagnée au piano par le compositeur Franck Krawczyk et la Compagnie sans père (troupe préprofessionnelle de théâtre musical constituée de jeunes de 18 à 20 ans créée par la chanteuse classique multi-facettes et multi-primée Sarah Koné) à la voix, elle met en exergue avec Exil une touchante universalité que les siècles et les continents ne sauraient effacer.



Dans le cadre du Festival Passages.

Un concert présenté dans le cadre de Bérénice, réseau d'acteurs culturels et sociaux en Grande Région pour lutter contre les discriminations.

  


Photo : Eva Truffaut
bouton-reservation
Samedi 13 mai 2017, 20h
Salle de l’Esplanade

Durée
1h15

Tarifs
20€ / 15€ / 10€

Placement libre

Sonia Wieder-Atherton : violoncelle
avec La Compagnie Sans Père
et Laurent Cabasso : piano


Sonia Wieder-Atherton avec la collaboration de Sarah Koné : conception
Franck Krawczyk : aide à la réalisation musicale


Musique :
Jean-Sébastien Bach, Purcell, Juan de Araujo, Béla Bartók, Galina Ustvolskaïa, Maurice Ravel, Nina Simone, Igor Stravinsky, Franck Krawczyk

Témoignages recueillis et textes de...
Jean Hatzfeld, George Perec, Wei Zhuang, Wassyla Tamzali, Chahla Chafik-Beski 




+ 20h : Présentation du spectacle
  Haut