Conférence

Guitare classique, une histoire inédite des origines au XXe siècle

Par Danielle Ribouillault
De l'Antiquité à nos jours, la guitare est présente dans toutes les cultures. Des troubadours à la Renaissance, la guitare accompagne les premiers textes littéraires pour développer ensuite un style polyphonique raffiné.
À l'époque baroque, elle s'illustre à la Cour de France et participe à la naissance de la « Suite » savante.
La fin du classicisme la voit s'insérer dans la musique de chambre. Et à l'époque romantique, elle se trouve dotée d'une technique virtuose. Le règne du « sentiment » prévaut alors et l'harmonie se complique de tensions et de dissonances.
Le XXe siècle l'associera à toutes les classes sociales et beaucoup de styles différents s'y développeront, de l'impressionnisme au sérialisme, du néo-classicisme à la musique inspirée du jazz, du flamenco au Brésil pour déboucher sur les dernières créations d'avant-garde.
La guitare reste un instrument mystérieux…
Le charme et la spécificité de son répertoire de même que ses ressources gagnent à être plus largement connus à côté des toujours célébrissimes figures de Manuel de Falla, Andres Segovia, Joachin Rodrigo et son concert d'Aranjuez…
De nombreux exemples musicaux dont des gravures sonores illustres ou inédites et des illustrations iconographiques peu connues du domaine de l'histoire de l'Art (peintures, dessins, gravures, photos…) agrémenteront et documenteront cette conférence.

Dans le cadre du Festival Il pleut des cordes.

En partenariat avec le Forum Irts de Lorraine et le Festival Le Livre à Metz – Littérature et Journalisme.​


© Jos L Knaepen
Samedi 25 novembre 2017, 16h
Salon Claude Lefebvre

Durée
1h30

Entrée libre

Danielle Ribouillault, musicologue, fondatrice et rédactrice en chef des Cahiers de la guitare et de la musique


En lien avec le concert de jazz 
Gypsie Planet
  Haut