Café baroque

Autour des Variations Goldberg de Bach VI

Anne-Catherine Bucher, clavecin

Souffrant d'insomnies et ne trouvant de véritable apaisement que dans la musique, c'est pour combler le vide de ses nuits sans sommeil que l'ambassadeur de Russie auprès de la cour de Saxe demanda à Bach de lui composer quelques pièces que le claveciniste Johann Gottlieb Goldberg jouait dans le salon contigu à sa chambre. Ces variations remplirent leur mission à merveille, leur dédicataire ne se lassant pas de les entendre !
 
« C'est quoi cette histoire d'insomnies ? Ça vous fait dormir, vous, le clavecin ? Moi, j'adore les Goldberg ! Cette folle chorégraphie des doigts, l'humour omniprésent, cette tonalité de sol majeur pleine de bagou, ces rythmes aux caractères bien trempés et puis les canons dans lesquels on plonge comme dans un labyrinthe et dont on ne se lasse jamais. C'est un monument et nous allons le gravir ensemble de manière si légère que vous serez émerveillés d'en atteindre le sommet ! »
 
– Anne-Catherine Bucher
 
 
Chaque Café Baroque permettra d'entendre un choix de variations que Jean-Sébastien Bach a composées sur son clavecin à deux claviers pour « la délectation spirituelle des amateurs de musique ».
 
Anne-Catherine Bucher est en résidence à l'Arsenal.

Anne-Catherine Bucher, clavecin
 

Rencontre avec Anne-Catherine Bucher


© Cyrille Guir / Arsenal-Metz en Scènes
bouton-reservation
Dimanche 22 mai 2016, 11h30
Salle de l'Esplanade

Durée
1h environ

  Haut